chez-bull Index du Forum
Welcome ( Connexion | S’enregistrer )

Profil | FAQ | Rechercher | Membres | Groupes
Les Vacances de Beauf

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    chez-bull Index du Forum -> Public -> Humour, blagues,etc...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
tekiila
Bull

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mai 2007
Messages: 78
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 12 Nov - 12:56 (2007)    Sujet du message: Les Vacances de Beauf Répondre en citant

L’arrivée du mois de juillet annonce pour le beauf le début de son périple annuel vers les plages bondées de la Méditerranée. N’ayant pas beaucoup d’imagination, il est inconcevable pour lui de passer ses vacances ailleurs qu’au camping « Chez Bébert » qu’il fréquente depuis son voyage de noce avec Monique en 1983.

Les Préparatifs

Mais avant de retrouver ses habituels voisins de caravane le beauf doit d’abord organiser toute la logistique de son séjour. Cela débute par une visite au Norauto du coin afin de dégoter le dernier coffre de toit à la mode qui fera baver de jalousie tous ses potes au camping. Tant qu’il y est, il en profite également pour offrir à son Opel Vectra de 1993 quatre magnifiques enjoliveurs en plastique chromé qui ne manqueront pas de relever la ligne sportive de la bête.
Le véhicule apprêté, le beauf peut maintenant se consacrer à l’essentiel : l’achat d’un bon hectolitre de boissons alcoolisées de toutes sortes dont pas une goutte, il le jure sur la tête de Johnny, ne prendra le chemin du retour.

Après toutes ces emplettes, le beauf est à sec et renonce, la mort dans l’âme, à s’offrir les dernières boules de compétitions en carbone kevlar qui l’auraient bien aidées à mettre une branlée à ses concurrents du tournoi de pétanque organisé par le camping.

Le Départ

Le jour du grand départ arrivé, le beauf prend un soin tout particulier à répartir les charges dans la caravane afin de ne pas nuire au comportement sportif de la Vectra. Pour cela son diplôme d’ingénieur en piccologie lui est fort utile puisqu’il sait mieux que quiconque que les cubi de rosé se placent toujours au niveau de l’essieu et les packs de bière servent de contrepoids à l’avant de la caravane.
Après cette opération de la plus haute importance, il ne reste plus qu’à entasser les trois mioches, la belle-mère, la Monique et le labrador dans la voiture et en avant Guingamp.

Le beauf part toujours en vacance le week-end le plus chargé de l’année mais comme il est plus intelligent que les autres il part à 3h00 du mat et arrive crevé dans l’inévitable méga bouchon du tunnel de Fourvière. C’est dans la fournaise et sous les hurlements des enfants exténués qu’il parcourt les 300 derniers kilomètres du trajet à la moyenne supersonique de 35 km/h.

Mais tous ces petits désagréments sont vite oubliés lorsque, à la nuit tombée, l’odeur âcre de l’eau croupie des étangs surchauffés envahie l’habitacle et annonce que Palavas n’est plus très loin.

L'arrivée au Camping

Au camping, le traditionnel comité d’accueil est en place. Bébert, le gérant s’empresse de guider la petite famille vers son emplacement favori, à côté des sanitaires.

Une fois la caravane sur cales, le beauf s’empresse d’aller retrouver ses amis. Après un an ils ont un tas de choses à se raconter mais c’est surtout l’heure de l’apéro qui le fait courir.

Ah ! L’apéro ! Le moment favori du beauf où fusent les sempiternelles blagues du style « Pas trop d’eau pour moi ça fait rouiller » ou « Un dernier pour la route ? ».
Ce n’est qu’ivre mort que le beauf va se coucher dans sa caravane sans prendre la peine de retirer ses splendides sandales « méduse » qu’il ne va pas quitter des trois semaines.

La Journée du Beauf en Vacance

Le lendemain matin, réveillé par les éboueurs qui collectent les ordures disséminées à proximité de son logis, il est temps pour le beauf de satisfaire un besoin bien naturel. Pour cela le rituel est immuable. France football dans une main et son rouleau de papier toilette dans l’autre il se rend d’un pas nonchalant vers le bloc sanitaire. Sur place, tous les WC sont bien entendu occupés et le beauf prend son mal en patience en regardant les vacancières faire la vaisselle dans des sortes d’abreuvoirs défraîchis qui font office d’évier. Enfin son heure arrive et en pénétrant dans les toilettes il a la confirmation qu’il n’est pas le premier utilisateur des lieux.

Son affaire terminée, une bonne douche s’impose. En entrant dans la cabine il a un moment d’hésitation, mais non il ne fait pas erreur ce n’est pas dans un WC qu’il entre mais bien dans une douche malgré les différents indices laissés ça et là par les précédents utilisateurs.
Ensuite le beauf se brosse les dents et se rase à côté de Robert qui a toutes les peines du monde à se couper les ongles des pieds avec son opinel.

De retour à la caravane il est midi passé et une douce odeur d’anisette flotte dans les allées. René, le voisin, déjà passablement alcoolisé n’en rate pas une et glisse un glaçon dans le maillot de la belle-mère qui hurle sa surprise.
Jacky a commencé à faire griller les sardines pêchées la veille à l’embouchure des égouts.

Pendant le repas, essentiellement constitué de charcuterie bas de gamme, les commentaires enflammés sur l’étape du Tour de France animent la discussion mais René ne réussira pas à convaincre Jacky que Richard Virenque passera mieux le Galibier que Armstrong. Le cubi de 20 litres de rosé ne survivra pas à ce premier repas au camping.

La tarte tropézienne avalée et c’est toute la petite famille qui se place sous l’auvent afin de suivre l’étape du jour à la télévision. Les litres de rosé engloutis en plein soleil auront raison des mâles qui s’assoupissent lamentablement sur leur chaise pliante.

Après quelques bières avalées pour fêter la victoire de Virenque, il est temps d’aller profiter de la plage. Le beauf n’est pas une gonzesse et refuse d’utiliser de la crème solaire et après 2 heures de sieste sur le sable et malgré la peau du dos brûlée au troisième degré il est fier de son « bronzage ». Après tout c’est pour cela qu’il vient passer ses vacances dans le sud.

Le programme de la soirée est identique à celui de midi : boules, apéro, barbecue. Plus tard le beauf regarde à la télé les navets multi rediffusés de l’été sans manquer de boire une ou deux bières avant d’aller mettre une secousse à Monique dans la caravane. En effet, la chaleur et la promiscuité attisent sa libido.

Cet emploi du temps, le beauf le reproduira chaque jour de ses vacances avant de reprendre la route et ses bouchons pour rentrer chez lui fier de ses épaules cramoisies.

Alors elles sont pas belles les vacances du beauf ?!!!
_________________
La vérité est au fond du verre!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 12 Nov - 12:56 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    chez-bull Index du Forum -> Public -> Humour, blagues,etc... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template created by phpbb2.de